Le compostage est un processus de décomposition des déchets organiques, végétaux ou alimentaires, grâce auquel on peut obtenir du compost, un engrais tout à fait naturel.

Le compost domestique est utile pour fertiliser votre jardin, un petit potager ou les plantes d’appartement.

Pour obtenir un compost maison utile à cette fin, il existe plusieurs dispositifs à la fois manuels et automatiques et, parmi ces derniers, certains sont particulièrement innovants d’un point de vue technologique.

Le seau Bokashi pour le compost domestique

Le système le plus simple pour produire de l’engrais à partir de déchets de cuisine avec un mécanisme manuel est le système japonais traditionnel, appelé Bokashi. Pour le mettre en pratique, il est nécessaire d’acheter un seau particulier et le mélange Bokashi, un composé qui accompagne le processus de fermentation des déchets et empêche la formation de mauvaises odeurs et la putréfaction.

Le seau est équipé de :

La fermentation a lieu grâce aux bactéries anaérobies contenues dans le mélange qui est inséré dans le seau avec les déchets. Pour cette raison, il est important de bien fermer tout, afin de garantir l’absence d’air à l’intérieur.

Pour utiliser le seau, vous devez saupoudrer le mélange fourni sur le fond ; puis, chaque jour, vous devez insérer les déchets de cuisine hachés, en prenant soin de mélanger des matériaux ayant des niveaux d’humidité différents.

Pour chaque couche, 20 à 30 g de mélange de Bokashi doivent être saupoudrés, en remuant, écrasant et compactant à chaque fois, pour favoriser le processus anaérobie.

Chaque jour, il faut, comme on l’a dit, vider le liquide excédentaire, qui est de toute façon un excellent engrais pour les plantes, mais qui peut aussi servir à nettoyer les canalisations. L’important, cependant, est de l’utiliser en peu de temps.

Lorsque le seau est plein, il doit être fermé complètement et laissé pendant 2 à 4 semaines pour obtenir le compost. Il est préférable de le placer dans un environnement chaud, mais à l’abri du soleil.

Si vous voulez continuer à utiliser le seau en attendant, vous pouvez transférer le matériel dans un sac hermétique.

Le seau avec le mélange Bokashi est en vente pour environ 55 euros.

Le composteur Zera de Whirlpool

Toutefois, les dispositifs permettant de réaliser le processus de manière beaucoup plus technologique ne manquent pas. Lors de la dernière édition du CES, le salon international de l’électronique grand public, Whirlpool a présenté la machine à composter domestique Zera, qui promet de produire en peu de temps du compost domestique à partir de déchets de sacs humides. Le principe de Zera est de réaliser une des étapes de recyclage résultant du tri des déchets directement à la maison.

Cela évite de devoir stocker la partie des déchets qui provoque le plus la formation de mauvaises odeurs pendant de nombreuses heures avant la collecte. L’appareil consiste en une machine d’environ un mètre de haut, dont le fonctionnement est assez simple. Les déchets humides sont jetés dans le compartiment supérieur de la machine, où ils sont hachés et traités avec des additifs spécifiques.

Le processus de compostage dure environ 24 heures et, à la fin du processus, les déchets sont décomposés en une fine poudre semblable au café, qui peut également être utilisée dans des pots de plantes d’intérieur, car elle est totalement inodore.

En fait, Zera est équipé d’un filtre Hepa spécial qui inhibe la diffusion des odeurs même pendant le fonctionnement. Il est possible de traiter jusqu’à 3,5 kg de déchets par semaine, ce qui est normalement produit par une famille moyenne. Ainsi, en plus d’avoir des plantes bien nourries, le dispositif soulage d’une des tâches quotidiennes (celle de porter le sac à ordures à la poubelle) au moins pour la partie concernant la fraction organique. Pour l’instant, Zera est encore au stade du prototype, mais il sera en vente à partir du mois de mai.