De la famille des Erinaceida, le hérisson figure dans la classe des insectivores. Réputé pour ses innombrables épines, il paraît timide, mais en réalité c’est sa nature qui lui donne cette image. En effet, le hérisson est un animal nocturne, assez paresseux pour apparaître le jour. Il passe la majeure partie de sa journée à dormir, et c’est seulement vers la nuit tombée qu’il se réveille pour chasser. Il est parfois présent dans les jardins, mais l’on ne s’est jamais douté de son utilité. Ses caractéristiques techniques et physiques font la lumière.

Un hérisson, un animal hors du commun

Quand on parle des épines, on y fait naturellement allusion. Toutefois, ses caractéristiques ne s’arrêtent pas là. Il s’agit en effet d’un mammifère peu connu, souvent jugé dangereux, mais qui ne l’est point. Malgré qu’il soit un animal sauvage et qui vit généralement dans les bois, dans les lisières de forêt ou encore dans les haies, le hérisson dans le jardin est un véritable ami des hommes. Il s’adapte très vite dans son milieu pour la simple et bonne raison qu’il lui suffirait de feuilles mortes, ou encore d’herbes sèches pour confectionner son habitat. Ses épines constituent pour lui une autodéfense, vu qu’il vit parmi la faune sauvage. Il en est dépourvu à la naissance. C’est seulement quelques heures après qu’il lui en pousse des centaines de couleurs blanches, comme par magie. Dans cet état naturel de nouveau-né, on lui donne généralement le nom de « choupisson ». Tout mignon, il va grandir et devenir un grand chasseur favorable au jardinage. Un petit animal inoffensif serait aussi un plus rajouté au décor verdâtre de la nature et la couleur des fleurs.

Un indispensable du jardin

La nuit, les hérissons partent à la conquête de limaces, d’escargots et de vers de terre. Ce sont en effet ses préférés. Ces bestioles qui figurent parmi ses meilleurs plats font partie des ennemis du jardin, étant donné qu’ils se nourrissent principalement de plantes et de feuilles, ravageant l’esthétique de tout le jardin. En outre, son système d’auto défense lui permet aussi de repousser les insectes et les rongeurs pouvant nuire à la paix du milieu. Il aime le calme, le paisible et grogne pour faire savoir qu’il est présent. Parfois, il souffle aussi pour s’affirmer. L’on peut dire qu’il fait partie des animaux les plus bruyants. L’hiver, il entre en hibernation, on a donc plus de chance de l’apercevoir entre avril et septembre. Sa beauté est d’autant plus exceptionnelle, adaptée au côté naturel voulu. Sa belle frimousse donne envie de l’adopter et de l’accueillir. Un acte qui reste sans danger, vu qu’en l’absence d’un sentiment de danger, le hérisson ne dévoile pas ses armes. Un minimum de prudence s’avère néanmoins utile pour ce qui est des enfants en bas âge.

Accueillir le hérisson dans son jardin

Bien qu’il aime habiter dans son milieu naturel, il est tout à fait possible de l’attirer chez soi en adaptant le milieu au sien. Il suffirait alors de lui concocter un petit habitat de feuilles et d’herbes sèches pour qu’il soit présent. Son régime alimentaire vient tout naturellement par la suite. En effet, il se nourrira des vers de terre qui se trouvent dans le milieu et se chargera de capturer les ravageurs nocturnes du jardin. Sinon, dans l’envie de lui offrir une alimentation saine, l’on pourrait aussi penser à le nourrir avec des croquettes pour chats. Ces dernières figurent d’ailleurs parmi ses aliments préférés, même si le chat et le hérisson ne sont pas pour autant les meilleurs amis du monde. Lorsqu’il se sent en danger, il s’enroule sur lui-même et forme une magnifique boule d’épine. Protecteur, il ne risque en aucun cas de créer des trous dans les coins du jardin, contrairement aux autres rongeurs. C’est lui qui va veiller sur le potager pendant la nuit. Son nid étant fait, il sera ravi de faire partie de votre famille. Il faudrait seulement arrêter d’utiliser des pesticides dans le jardin, pour ne pas nuire à sa santé et même le tuer. Cet acte est d’autant plus logique pour la seule raison que c’est lui qui va s’occuper de dévorer les insectes. Par ailleurs, ce petit rongeur est bel et bien bénéfique dans le sens où il n’y aura plus besoin d’engager de dépenses concernant l’achat de produits dédiés à cet effet. Il faudrait donc savoir qu’il s’agit d’un animal protégé en France, et qui malgré son utilité figure parmi les plus en danger et menacé d’extinction. Ce qui justifie d’ailleurs le fait d’accueillir le hérisson chez soi, pour une meilleure protection. Son hypersensibilité et sa fragilité font encore plus de lui un animal mignon, dont on devrait prendre soin en le nourrissant par exemple, ou mieux, de s’en occuper totalement comme un animal de compagnie.

Vous a-t-il choisi ?

Bien que vous ayez créé un bel habitat pour le hérisson, c’est lui qui va choisir s’il veut faire partie de votre famille ou non. L’essentiel serait tout d’abord de vérifier si les conditions lui conviennent. Existe-t-il pour lui des insectes sur lesquels il pourra exercer son activité de chasse nocturne ? Le jardin est-il bien occupé pour ses balades et ses recherches ? À votre tour de l’attirer chez vous. En outre, il serait aussi conseillé de lui tendre des croquettes pour chats de temps en temps, pour lui dire qu’il est le bienvenu. Néanmoins, vous saurez s’il se sent bien chez vous ou pas. Puisqu’il ne se montre pas généralement la journée, l’on peut l’observer pendant la nuit. Si jamais vous doutez de sa venue, il est aussi susceptible de laisser des marques de crottes quelques part près de son nid. On les reconnaît facilement à travers leurs formes cylindriques de 10 mm de diamètre, et d’une longueur d’environ 4 cm assez caractéristique. La couleur de ses crottes est noire et très brillante, ce qui ne pourrait se confondre à ceux des autres rongeurs s’il y en a. Ses empreintes sont aussi faciles à remarquer, car elles ressemblent à des mains à quatre doigts. Chacun de ces doigts mesurer en moyenne entre 2,5 et 3 cm.

Le hérisson et ses endroits préférés

En dehors de son nid, le hérisson peut aussi s’amuser dans le bassin de la piscine. En effet, il s’agit d’un animal très habile à la natation. C’est d’ailleurs l’un de ses passe-temps préférés. Il aime l’eau. Pendant les périodes de sécheresse prolongées, il pourrait manquer d’alimentation. Veillez alors à le nourrir de temps en temps. Vous aurez aussi l’option de lui acheter des vers de terre ou des limaces en cas de besoin. Sa présence chez vous fera de votre espace vert un paradis. Ses tas de feuilles et de branchages peuvent être changés périodiquement si besoin, mais il faut savoir qu’un animal vit beaucoup sous le guide de son flair. Il se reconnaîtra facilement à travers son odeur imprégnée sur ses propres feuillages. La constitution de son nid est pareille qu’à celui des oiseaux. Son capital ennemi est aussi les oiseaux. Vu qu’il ne sait pas voler, il ne saurait se protéger face à la menace, d’autant plus que certains grands prédateurs ont la capacité de le capturer et de l’emmener très haut dans le ciel.