On entend souvent le terme « hyménoptère ». Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quelles sont les différentes espèces regroupées sous cette catégorie ? Est-ce que les bourdons piquent ? Les réponses à ces trois questions seront abordées dans cet article.

Hyménoptère : qu’est-ce que c’est ?

Les hyménoptères sont des insectes dotés de deux paires d’ailes. Ces dernières sont membraneuses, d’où l’appellation hymen. Ils mesurent généralement entre 0,1 mm et 10 cm. Ces insectes possèdent des pièces buccales du genre lécheur-broyeur. Aujourd’hui, les spécialistes ont pu recenser près de 120 000 espèces. Néanmoins, ils affirment qu’il existe encore près de 3 millions d’insectes inconnus partout dans le monde. Les hyménoptères sont des insectes bénéfiques à l’humanité. En effet, ils sont les premiers responsables de l’équilibre naturel. Par exemple, les abeilles sont les premiers responsables de la pollinisation. Par contre, certains insectes sont vraiment nuisibles comme les guêpes ou les frelons. Si vous voulez avoir plus d’informations sur la définition de « hyménoptère », suivez ce lien www.destructionguepesetfrelons.fr.

Les différentes espèces : guêpes, frelons, bourdons, abeilles…

Pour les particuliers, on trouve dans le groupe des hyménoptères les guêpes, les frelons, les bourdons et les abeilles. Voici les renseignements utiles les concernant afin que vous puissiez les différencier. Primo, les guêpes sont en général des insectes qui ont un abdomen de couleur jaune avec des rayures noires. On distingue plusieurs espèces de guêpes, mais on rencontre le plus souvent en France et en Europe les Vespula Germanica et les Vespula Vulgaris. Les guêpes possèdent des aiguillons qu’elles utilisent lorsqu’elles se sentent en danger ou pour protéger sa colonie. Contrairement aux abeilles, les guêpes peuvent piquer à plusieurs reprises. De plus, sachez que l’aiguillon contient du venin. Les nids de guêpes sont donc à détruire, car vous savez très bien quelles sont les conséquences d’une piqûre de guêpe. Néanmoins, vous devez appeler un exterminateur ou autre spécialiste dans ce domaine. Secundo, on retrouve les frelons. Ces derniers envahissent la France depuis l’année 2005. En fait, ces insectes peuvent détruire les ruchers d’abeilles d’un apiculteur en seulement une saison. Ce sont les frelons asiatiques qui sont considérés les plus nuisibles. On les reconnaît facilement avec leurs têtes de couleur noire, leurs pattes jaunes ainsi que leurs faces de couleur jaune un peu orangé. D’un autre côté, il y a aussi ce qu’on appelle « frelon européen ». Ces derniers sont des espèces de guêpes de grande taille. Tertio, vous devez savoir l’existence des bourdons. Pourquoi ? Ils font partie des insectes excellents en ce qui concerne la pollinisation. En fait, les bourdons jouent les mêmes rôles que les abeilles. Ils s’installent le plus souvent sous terre. Chaque année, la reine fonde sa colonie. En passant, l’essaimage se déroule généralement au printemps. Ne détruisez jamais une colonie de bourdons qu’importe la raison. Quarto, normalement il n’est plus nécessaire d’apporter des explications sur les abeilles. Ce qui mérite d’être abordé est la question suivante. Comment savoir rapidement si c’est une guêpe ou abeille ? Simple, vous connaissez sûrement l’expression « avoir une taille de guêpe ». Ainsi, lorsque l’insecte possède une allure élancée, il s’agit probablement d’une guêpe.

Est-ce que les bourdons piquent ?

Beaucoup de personnes se posent cette question. Afin d’élucider ce mystère, voici des réponses claires et simples. Les bourdons font partie de la famille des abeilles. De ce fait, les femelles sont équipées de dard. Ce sont seulement les femelles qui ont en. Les abeilles utilisent le dard pour se protéger. Donc, les bourdons femelles (reine + ouvrière) peuvent piquer. Toutefois, sachez que les piqûres d’un bourdon sont rares. Pourquoi ? Ce type d’insecte est très discret et en plus non agressif.

Même un bourdon noir ne pique pas ? Souvent les gens ont peur de leur couleur trop sombre. Sachez dès à présent que ce type d’hyménoptère noir est inoffensif. En somme, on distingue environ une dizaine d’espèces et ils ont tous les mêmes comportements. À vrai dire, les bourdons ne piquent que lorsqu’ils sont en danger.

Voilà les différentes espèces d’hyménoptères essentiels à savoir. Maintenant, vous pouvez les différencier. De ce fait, vous pouvez prendre une décision pour exterminer les nuisibles et aussi faire attention à ceux qui sont bénéfiques à l’humanité. Si vous avez des doutes, appelez des spécialistes. Pour finir, n’essayez jamais de détruire un nid de guêpe ou de frelon tout seul.