Si vous n’avez jamais potager auparavant, vous allez vous régaler à plusieurs niveaux. Cultiver des légumes savoureux et garder une longueur d’avance sur les problèmes demande un peu de connaissances et d’efforts, mais les leçons suivantes vous permettront d’être confortablement opérationnel en un rien de temps. Le reste, vous apprendrez au fur et à mesure, ce qui est le vrai frisson du jardinage : surmonter des obstacles inattendus et terminer la saison avec une récolte abondante. Vous pouvez littéralement manger les fruits de votre travail !

Placer votre potager

Vous voulez rendre vos légumes heureux car les plantes stressées ne vous donneront pas de boisseaux de légumes délicieux. La plupart des légumes bénéficient des mêmes conditions de croissance, donc les rendre heureux n’est ni compliqué ni compliqué, surtout si vous avez un endroit en plein soleil. En même temps, si votre potager ne vous convient pas, il sera négligé. Voici ce qu’il faut prendre en compte lorsque vous décidez de l’emplacement de votre potager et de l’effort que vous êtes prêt à y consacrer.

Choisir quoi cultiver

C’est la partie amusante de la planification d’un potager. C’est aussi trompeusement difficile car nos yeux sont beaucoup plus grands que nos jardins. Tout semble si succulent qu’il est très tentant d’essayer de se faufiler plus que nous ne le devrions. Lorsque les types de légumes sont disponibles dans une grande variété, comme les tomates, faites des recherches pour déterminer le meilleur choix pour votre plan de jardin. Par exemple, si vous souhaitez récolter un peu à la fois, les tomates cerises sont une meilleure option que les grandes variétés anciennes comme le cœur de bœuf.

Partir de semences ou acheter des plantes

Il y a ici quelques considérations pratiques. De nombreux jardiniers commenceront toutes leurs plantes à partir de graines, car les graines sont plus variées que les semis. Mais même si l’idée de passer votre hiver à chouchouter de minuscules plantes au sous-sol vous est désagréable, il y a toujours des légumes qui poussent mieux s’ils sont plantés à partir de graines. Ne paniquez pas. Ceux-ci peuvent être semés directement dans votre jardin. Néanmoins, vous aurez besoin de savoir quels légumes vous pouvez acheter en tant que plantes et ceux que vous devrez ramasser sous forme de graines.

Concevoir votre potager

L’esthétique passe au second plan dans les potagers. Votre première préoccupation devrait être de placer les légumes dans leurs conditions de croissance optimales. Vous devrez également tenir compte de l’espace pour les chemins et de l’espace pour travailler. Mais cela ne veut pas dire que ça ne peut pas être superbe. Voici quelques conseils pour aménager votre potager et quelques photos de potager pour vous inspirer.

Cultiver plus de légumes dans un petit espace

Vous ne plantez généralement pas votre potager en même temps. Certains légumes se fanent lorsque le temps se réchauffe et d’autres peuvent être sautés dans l’espace ouvert. D’autres légumes ne produisent que pour un temps limité et peuvent être semés en plantations échelonnées pour prolonger la récolte. Il existe plusieurs façons simples de tirer le meilleur parti de l’espace de votre potager, comme choisir des variétés de plantes petites ou naines, faire pousser des plantes vignes qui peuvent être dressées vers le haut et mélanger des plantes qui aiment le soleil et qui tolèrent l’ombre afin que les premières fournissent de l’ombre pour le dernier.

Cultiver des légumes dans des conteneurs

Presque tous les légumes peuvent être cultivés dans des conteneurs. Le potager en pot présente certains avantages. Tout d’abord, vous pouvez contrôler le sol et le drainage. Il est beaucoup plus facile d’avoir une bonne terre lorsque vous la versez dans un pot sans vous casser le dos en travaillant des amendements. Vous pouvez placer vos conteneurs là où ils recevront le plus de soleil, ou même les déplacer pour suivre le soleil. Et élever vos légumes du sol de quelques pieds les rend plus difficiles à atteindre pour les ravageurs. Bien sûr, ils auront besoin de plus d’eau que les plantes enterrées, et certains des plus gros légumes ne seront pas à l’étroit dans un pot.

Entretien de votre jardin

Nous sommes maintenant prêts à aborder des questions plus pratiques. Un potager nécessite un entretien régulier. Les légumes n’attendront pas qu’il soit pratique pour vous de les arroser, de les tailler ou de les récolter. Certaines tâches, comme le piquetage et le paillage, peuvent être effectuées tôt dans la saison. D’autres, comme l’arrosage et le désherbage, seront en cours. Vous voulez également décider tôt si vous souhaitez jardiner de manière biologique, car cela peut nécessiter des améliorations du sol qui doivent être apportées avant la plantation.

Lutte contre les parasites

Tu savais que ça allait arriver. La lutte antiparasitaire est un élément essentiel de la culture maraîchère. Le dernier recours est de commencer à pulvériser toutes sortes de concoctions sur votre nourriture. L’astuce est de rester au courant de la situation et de prendre les mesures appropriées si nécessaire. C’est ce qu’on appelle la lutte antiparasitaire intégrée, ou IPM.

Récolte et conservation

Pour terminer. Pour savourer le meilleur, nous devons savoir quand cueillir au sommet. Certains légumes vous le disent, comme la façon dont un cantaloup glissera de la vigne. D’autres prennent un peu de finesse.

Il est possible de ne cultiver que ce que vous avez l’intention de manger frais ou de donner, mais cela se produit rarement de cette façon. En outre, il y a peu de friandises d’hiver aussi agréables qu’une tarte à base de vos myrtilles surgelées ou un pot de vos tomates écrasées. Si vous cultivez des herbes, il est pratique de savoir comment les congeler ou les sécher pour profiter de leurs saveurs tout au long de la saison morte.

Apprendre ce dont vos légumes ont besoin

À présent, vous devez être impatient de partir. Il ne vous reste plus qu’à étudier ce que veulent vos légumes pour être sûr de leur donner.