Dans cette réalisation, des pierres naturelles ont été posées pour un usage extérieur, en particulier la pierre de Prun a été choisie pour une allée simple et élégante à travers le jardin.

Vous envisagez de faire une allée dans le jardin ? Vous souhaitez poser des pierres sur le sol et laisser l’herbe pousser entre les deux ?

Si vous ne voulez pas cimenter votre jardin mais simplement tracer un chemin avec des pierres sèches, on vous amène à travers cet article à faire ample connaissance avec cette technique. Vous aurez quelques idées et une méthode pour le faire.

Pierres posées sur l’herbe

Dans le jardin de cette habitation, il y a une allée extérieure élégante, moderne et raffinée qui se fondra ( une fois que le jardin sera terminé et que l’herbe poussera) dans la nature.

La proposition est née comme une alternative aux solutions plus habituelles, telles que les carreaux de céramique collés ou les matériaux naturels cimentés et coulés.

Le souhait du client était d’éviter ce type de revêtement de sol afin d’avoir des chemins qui respecteraient le jardin, qui permettraient de le traverser mais sans le « polluer ».

Quels sont les inconvénients d’un chemin en herbe ?

Il est de coutume d’expliquer au client les inconvénients de cette idée. C’est une façon de bien analyser la solution pour qu’il n’y ait pas de remise en question, de fausses attentes et, par conséquent, d’insatisfactions.

Comme tout le reste, ce type d’hypothèse présente quelques inconvénients :

  • Les pierres qui reposent simplement sur le sol bougent, coulent avec le temps
  • Vous remarquerez peut-être un certain inconfort en traversant l’allée : les premières fois que vous la traversez, vous devez ralentir et vous concentrer sur la marche pour ne pas mettre votre pied entre les deux dalles et trébucher.
  • Marcher dans l’allée avec une poussette ou un fauteuil roulant est plus complexe
  • Tondre l’herbe entre les dalles ne sera pas si facile

Quelle pierre pour un sentier en herbe ?

Les possibilités sont nombreuses :

  • Le grès de 2 cm d’épaisseur est immédiatement rejeté par Roberto, qui veut des pierres naturelles pour sa « voie zen ».
  • Le quartzite tibétain est jeté parce que les couleurs ne sont pas assez claires : le client préfère un contraste marqué avec les couleurs du jardin
  • Parmi les pierres de couleur claire, vous pouvez voir la pierre de taille. Il faut expliquer comment ce dernier est extrait dans les collines de Lessinia, tel qu’il est utilisé depuis des centaines d’années dans le pavage de la Vénétie.

Le client peut décider, pour son pavage, d’utiliser des plaques de pierre de 50×100 cm d’une épaisseur de 5 cm pour créer une allée sinueuse en pierre de Prun au milieu de l’herbe.

Pose de pierre sèche

L’épaisseur élevée de cette pierre, qui provient de Lessinia, est due au choix de réaliser une pose à sec du matériau. Il est évident que la pierre ne sera pas posée directement sur le sol, mais il faudra préparer une base.

La couche de la surface du jardin devra être enlevée d’une dizaine de centimètres, puis on étendra un tissu non tissé sur lequel sera répartie une couche de 4 centimètres de risetta (gravier broyé et tamisé de la taille d’un grain de riz). La couche de risetta sera la litière sur laquelle on posera les dalles de pierre.