Communément connues pour sa beauté, les orchidées constituent la famille la plus colorée et la plus riche du monde végétal. Il existe environ plus de 35 000 espèces d’orchidée, mais la plus connue est le phalaénopsis. Comme les orchidées sont des plantes tropicales, elles sont donc à planter dans un endroit lumineux sans soleil et pas beaucoup d’eau. Elles se plantent en intérieur en pot ou bien à l’état sauvage sur les pelouses. Elles peuvent bien être atteintes d’une maladie cryptogamique, et les insectes nuisibles comme les cochenilles, les pucerons, le thrips et les acariens peuvent bien les attaquer. L’orchidée est un parfait enchantement lorsqu’elle fleurit. Cependant, elle est très fragile et délicate. Ainsi, il faut bien la soigner pour qu’elle fleurisse et refleurisse. Voici donc quelques astuces pour faire refleurir votre orchidée.

Choisissez la bonne espèce d’orchidée

Pour vous assurer que votre orchidée refleurisse, il est primordial de bien choisir la bonne espèce. En effet, choisissez celle qui a une espérance de vie la plus longue, car il existe plusieurs espèces d’orchidée, mais les plus connues sont la Phalaenopsis, la vanda, la miltonia, la cambria, la dendrobium nobile, l’oncidium, le cattleya et la cymbidium. Sachez alors que la Phalaénopsis est l’espèce la plus résistante, également la plus facile à entretenir. Elle peut fleurir pendant une longue période et peut refleurir rapidement.

Exposez votre orchidée à la lumière

Sachez alors que c’est la Phalaénopsis l’espèce la plus résistante, également la plus facile à entretenir. En effet, comme elle est une plante tropicale, elle a besoin d’éclairage et de soleil. L’une des meilleures astuces pour faire refleurir une orchidée est le fait de la planter dans un endroit frais et là où il y a de la lumière. Mettez, par exemple, le pot de votre plante près d’une fenêtre et assurez-vous qu’elle reçoit assez de lumière, mais pas très exposée directement au soleil. La question qui se pose est donc : comment savoir si votre orchidée a de lumière ou non ? Vous pouvez vérifier par la couleur de ses feuilles si votre orchidée a assez de lumière on non. Quand votre orchidée se tarde à refleurir, sachez également que votre fleur est en manque de soleil. Dans le cas où elle est plus claire, elle est donc trop exposée à la lumière. Un autre signe aussi peut se présenter. Si sa feuille est de couleur vert foncé un peu sombre, votre orchidée n’a pas assez de lumière. Ainsi, il est très important de vérifier habituellement si les couleurs de ses feuilles sont vertes ou non.

Arrosez convenablement votre orchidée

Pour que votre orchidée refleurisse, il faut bien savoir l’arroser convenablement. Comme toutes fleurs, les orchidées ont besoin d’eau pour s’accroître et refleurir. Cependant, le sol dans lequel elles sont plantées ne doit pas être trop imbibé. Il serait donc mieux d’arroser votre plante une fois par semaine quand il fait chaud. Par contre, pendant les périodes du froid, il est conseillé de l’arroser tous les 10 à 15 jours. Comme les orchidées s’enracinent sur la bûche d’un arbre en général, ses racines n’ont donc pas l’habitude d’être enfoncées dans l’eau. Afin que la racine ne se putréfie et ne s’asphyxie pas, il serait mieux de ne pas mettre beaucoup d’eau dans son pot. Les orchidées résistent plus au manque d’eau qu’à l’abondance. Ainsi, n’abandonnez pas votre orchidée habitée au fond de son pot si vous voulez qu’elle refleurisse. Pour éviter ce problème, il est donc conseillé de baigner votre pot dans un gobelet et de le centrifuger au-dessus de sa cuvette pendant quelques minutes seulement tous les 10 jours. Ce procédé d’arrosage permet donc aux racines de votre orchidée de ne pas stationner dans une terre trop mouillée. Pour l’atmosphère et la température, sachez que les orchidées aiment l’air humide et chaud. Cela peut favoriser aussi leur floraison rapidement. Maintenez donc une certaine tiédeur dans la pièce où elle est plantée, surtout en hiver avec le chauffage. Il est à noter aussi que la température de l’eau joue un rôle important pour faire refleurir une orchidée. Il faut que votre eau ait une température ambiante. La température idéale se trouve entre 13 °C à 15 °C.

Fertilisez votre orchidée

Comme toutes plantes, les orchidées ont besoins d’engrais pour mieux se développer. Pour faire refleurir votre orchidée, il est conseillé aussi de lui mettre de l’engrais, de remplacer son terreau tous les ans, tous les deux ans maximum. Pour se faire, il serait mieux d’utiliser du terreau tout prêt. Vous pouvez vous en procurer dans les jardineries. Choisissez principalement ce qui est fait pour les orchidées. Toutefois, sachez qu’il serait mieux d’utiliser des engrais orchidées sous forme de liquide. Vous pouvez en trouver également dans les jardineries. Il est à noter seulement que la dose à appliquer doit être bien mesurée. Les jardineries peuvent vous conseiller pour le dosage. Cet apport d’engrais doit être appliqué quand les racines et les nouvelles feuilles de votre orchidée apparaissent. Une fois que vous apercevez de nouvelles feuilles, ou de nouvelles racines qui apparaissent, mettez une petite dose d’engrais sur votre orchidée tous les 15 jours jusqu’à ce que les fleurs soient ouvertes.

Taillez correctement et rempoter votre orchidée

La taille et le rempotage sont également des éléments importants pour favoriser la floraison d’une orchidée. Pour la taille, sachez qu’une tige d’une orchidée peut bourgeonner deux à trois fois, mais le problème commence là où les fleurs commencent à tomber petit à petit. La seule solution est le taillage. Commencez par ôter les fleurs fanées et laissez la plante se reposer une semaine avant de faire la taille. Pour l’orchidée Phalaenopsis, quand ses fleurs tombent, laissez- la seulement se reposer. C’est étonnant, mais ses fleurs n’auront aucune difficulté à refleurir. La prochaine floraison peut arriver deux à trois mois après. Pour les autres espèces comme l’orchidée dendrobium, la vanda, la miltonia, la cambria, l’oncidium, le cattleya et la cymbidium, il est conseillé de couper leur tige par une cisaille au-dessus du bourgeon, ou bien au niveau du deuxième ou troisième nœud quand elles sont fanées. Dans le cas où vous avez aperçu que la tige est complètement desséchée de la tête au pied, arrachez-la du tuteur en la coupant à la base. Concernant le rempotage, soyez prudent, car l’orchidée est une plante un peu délicate. Pour que votre orchidée fleurisse et refleurisse, il est nécessaire de la rempoter tous les deux à trois ans, car elle a besoin d’espace pour mieux se développer. Il est également nécessaire de la rempoter quand les racines de votre orchidée moisissent suite à un excédent d’eau. Pour ce faire, mélangez des écorces de pins, la sphaigne et des billes d’argile et humidifiez la plante. Évacuez votre orchidée de son ancien pot, et nettoyez le bas de ses racines. Pour ne sauvegarder que les racines gorgées de terre, rompez les vieilles racines. Après, mettez le nouveau fond et ensuite les racines à l’intérieur d’un nouveau pot. Occupez le contenant du substrat et pressez bien. Installez le tuteur et ligotez la tige. Il est à noter que pendant la période de la floraison, il ne faut jamais rempoter une orchidée. Si vous suivez à la lettre ces conseils, vous verrez que votre orchidée refleurira pendant 3 à 5 ans.