Le Chamaédoréa devient magnifique en prenant de l’âge, tout en offrant l’avantage de ne pas être trop encombrant.

Détails sur la plante :
Cette plante est un petit palmier provenant du Guatemala et du Mexique. Elle dispose de près de 221 espèces. C’est un genre appartenant à la famille des Palmacées ou Arecaceae. Ce palmier est stolonifère, vu qu’il n’est pourvu que d’un seul stipe ou pied. Ce dernier est de couleur verte et est lisse. Les feuilles du Chamaedorea sont peu nombreuses et pennées. Quant aux palmes, elles sont très souples. Cette plante connaît sa première floraison vers l’âge de trois ans. Ses fleurs sont de couleur jaune. Des fruits ronds peuvent en ressortir lorsqu’un palmier mâle et un palmier femelle fleurissent côte à côte.

Vertus dépolluantes :
Les racines et les feuilles du Chamaedorea ont la capacité d’absorber tous les polluants qui circulent dans nos pièces, notamment l’ammoniaque, le benzène, le xylène, le trichloréthylène et le formaldéhyde. Cette plante se met dans tous les recoins de la maison.

La plante est vendue seule ou avec un pot de 13 cm de diamètre.

Entretien et caractéristiques :

– Température: 20°C 
Détails température: La température requise pour la culture de la plante est de 20°C. Toutefois, elle évolue correctement dans l’intervalle comprise entre 10 et 20°C. Par contre, elle ne peut tolérer une température en dessous de 10°C.

– Arrosage: Tous les 3 jours en été / Hebdomadaire en hiver 
Détails arrosage: Il faut que la terre renfermant la plante reste bien humide. Il n’est pourtant pas conseillé de laisser l’eau stagner à la surface. Pour cela, l’arrosage doit se faire 2 à 3 fois par semaine, selon la capacité du pot. En hiver, mieux vaut réduire l’arrosage à une fois par semaine.

– Entretien: Très facile 
L’entretien du chamaedorea est loin d’être difficile. Ce palmier a juste besoin de lumière tamisée. Les feuilles abîmées ou mortes sont à couper. Il préfère de l’air humide plutôt qu’une atmosphère sèche. Des engrais dilués à moitié devront être apportés tous les 15 jours, au printemps jusqu’à la moitié de l’automne.

– Exposition: Lumière 
Détails exposition: Supportant assez la mi-ombre, ce palmier préfère de loin la lumière. Toutefois, il faut lui éviter une exposition directe au soleil.